Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

images

Autrefois confinées à la lisière des bois, les sorcières étaient redoutées et mises en marge de la société médiévale.

Redoutées pour leurs pourvoirs surnaturels, leurs mixtures étaient devenues source de maléfices.

La plupart de ces élixirs étaient en fait de puissants hallucinogènes.

Ces herbes utilisées à mauvais escient leurs conféraient des pouvoirs anormaux. Elles jetaient des sorts, sous leur emprise, et exerçaient leusr pouvoirs pernicieux.

C'est également à cette période moyennâgeuse que les premiers alchimistes étaient en quête de l'élixir de longue vie. Remède qui devait permettre de lutter contre toutes les maladies.

Aujourd'hui la plupart de ces plantes médicinales, à la réputation sulfureuse sont utilisées sans arrière pensé.

Parmi elles :

Verveine "verbena officinalis L." mais aussi herbe sacrée, herbe-aux-sorciers-, herbe aux enchantements

Alchemille "Alchemilla vulgaris L." dédiée aux alchimistes qui collectaient comme eau céleste pour préparer la pierre philosophale, la rosée concentrée au centre de la feuille.

Datura "Datura stramonium L.".pomme épineuse

Belladone "Atropa belladonna L." c'est le philtre des sorcières utilisé dans la comopsition des breuvages et onguents.

Jusquiame "Hyoscyamus niger L." c'est la "fève du cochon" qui engendre la folie, un vrai poison pour les prophéties. Elle provoque l'ivresse et ses propriétés analgésiques explique probablement pourquoi son absorption favorise des pertes de mémoire.

Mandragore "Mandragora officinarum L.", une plante bénie des dieux dont les racines font penser à un corps humain et qui brille la nuit...une plante à l'effet magique dont les racines sont un puissant narcotique.

 

Pour en savoir plus Les plantes du Jardin Médiéval Michel Botineau Editions Eveil nature www.eveilnature.com

 

Tag(s) : #Le pouvoir des plantes

Partager cet article

Repost 0